Participants: Maurice, Ben, Adrien et moi (Olivier)

C'est dur les lendemains de sauge...

Après une soirée réussi, des ronflements houleux et un bon café chaud, 4 sur-motivés, les sportifs du lot, quoi, ont fait preuve encore une fois de leur volonté à s'entretenir."mens sana in corpore sano"; tel est le credo mutuel.

Vous n'êtes pas au courant? C'est pourquoi, après un frugal repas partagé composé de rillettes fromage et autres crudités, nous nous jetâmes dans l'abîme.

Ah, merde, on est déjà en bas! Quelques puits en enfilade, sous une légère averse de météores à la densité du granit( ouf, pas de casse), et c'est déjà le moment de remonter. Quelle joie  pour le Ben, qui redécouvre l’étymologie de l"expression "en chier" ... Une sieste pour Adrien, pour une fois pas tout à fait touriste en sortie...(si,si je l'ai vu, il avait même sa clefs de 13). Un déséquipement méticuleux par Maurice, rangeant chaque amarrage dans  un ordre que lui seul connaît... Et moi... je m'en sors bien je trouve! Mis à part ma panne de briquet, (2h sans clope!!), ma participation involontaire à la météo troglodytique...

Je me suis souvenu du nom de la cavité, je peux même vous dire que ce n'était pas loin de st jean de sault! Alors je vous prierais de faire cesser tous les ragots, colportages et autres médisances infondées à mon sujet. Parce que j'ai peur que çà me suivent fort longtemps, alors j'essaie de casser la légende avant que d'autres nouvelles recrues me recommandent au nouveau programme d'essai clinique sur la maladie dite d’Alzheimer...

tpst: 2/3h