Cela faisait quelques temps déjà que j’entendais Oliv & Aurore décrirent leur expérience spéléo des lumières plein les yeux. Pour mon passage dans le sud de la France, Aurore me proposait de me joindre à eux pour une initiation à la grotte claire. Je n’avais jamais fais ça auparavant, comme un mélange d’excitation et d’appréhension où l’envie de découvrir et de vivre un instant unique avec eux me plaisait particulièrement.

 

Alors nous voilà sur les lieux, premier abord avec le matériel, premières explications que j’écoute attentivement en commençant à me demander dans quoi j’embarquais, mais avec le sourire nous voilà rendu à la fameuse entrée…

Je regarde de loin plus d’un peu plus prés…Je crois que la pression commence à monter… Oliv débute sa descente, à ce moment précis, je commence à ressentir diverses émotions. Mais comment on respire là dedans ? Puis c’est super étroit, imagines je reste coincé, en fait je suis pas sûr d’y aller. Aurore me parle très calmement pour me rassurer, Oliv aussi. Alors je finis par descendre un peu plus. Je ne peux m’empêcher de regarder la lumière du jour, je marque un arrêt. Une chauve souris me fonce dessus, je suis dans une position où ma foi je ne peux pas vraiment bouger. Et je l’a vois me tourner autour, mon dieu, j’entends Oliv qui dit : J’espère qu’on ne les a pas réveillées. Je ne suis pas très familier avec cette bête alors autant dire que ça m’a fait un peu flippé. Il me dit que c’est une Rhinolophe, et bien sur un ton ironique je dirais que me voilà bien rassuré, elle est juste en face de ma tête la garce ! Bon, bon, elle finie par rentrer à l’intérieur, et me voilà passer avec premier arrêt dans la première salle. Aurore nous rejoint. On s’assoit pour observer, et là wahou on imagine pas d’en haut ce qu’il s’y passe en bas. Re wahou ! Je suis bon client, je dégaine mon appareil photo, je prends un air cool et détendu, mais je jette quand même un œil de temps en temps vers le haut. C’était très chouette.

Viens le temps on nous devons commencer à utiliser le matériel, j’écoute les explications, observe, et on avance. Finalement, je me rends compte que nous avons les moments pour rire mais que tout le long, nous serons quand même très concentrés sur nos moindres faits et gestes. Première descente, je stress un peu mais j’y vais. Pour le fun, ils me feront remonter afin de m’expliquer la technique avec la fameuse pédale. Je me lance, je m’y prend mal je force plus sur les bras, à mi chemin j’ai capté le truc. J’ai chaud. Et en plus, manœuvre de conversion à mon actif!

La première tyrolienne, avec du recul je me dis que c’était simple. Quand j’y étais, je sentais que j’en étais à mon deuxième coup de stress. J’ai fini par y aller, c’était vraiment cool.

On avance, on prend le temps d’observer, le temps n’existe plus…et J’aime vraiment ça.

Deuxième tyrolienne, et autre dépassement de soi.

On commence à voir la lumière du jour, ressentir la chaleur de l’extérieur, j’ai trouvé la sortie très intéressante.

 

Au final, nous serons restés près de 4 heures sous terre. 4 heures, je n’en reviens pas…

J’ai trouvé cette première expérience très riche et j’ai le sentiment d’avoir fait quelque chose d’unique. Il faut se dépasser, se concentrer, écouter, prendre conscience de son corps, faire confiance aux autres, au matériel aussi, et quelle belle récompense pour les yeux de découvrir les sublimes concrétions que la nature nous offre.

Expérience unique, très franchement à faire au moins une fois dans sa vie.

 

Un grand Merci Aurore et Oliv, c’était fou !

Fred

P.S.: photos à venir

{gallery slider=boxplus.carousel}2011-09-03-grotte-claire{/gallery}