Participants: Bertrand et moi (Romain).

Terrain de jeu: Le Plateau du Pays de Sault (84).

Temps: 4 heures.

Une sortie de denière minute, qui m'a permis de continuer ma formation à l'équipement. Sur place, on jette un coup d'oeil à la topo, on prépare les kits, Bertrand m'apprend de nouveaux noeuds, 50 mètres plus loin l'entrée du premier puit... me voilà donc parti, j'équipe les têtes de puits, les fractionnements, les mains courante, les déviations jusqu'à -100.

L'ambiance est silencieuse, concentration optimum oblige! Bertrand trouve les mots qui rassure (ou qui assure, au choix): "et pourquoi tu t'es pas accorché sur les broches là" "euu, parce que jles avais pas vu" (distance mon oeil => les broches: 15cm)!!! Continuant ma progression, je croyais m'en sortir à merveille, jusqu'à cque j'oubli comment faire un noeud de huit... la honte^^, après deux/trois essais, ouf! la mémoire revient.

Au fond jme paye le luxe d'un passage d'un noeud, ben bonjour la galère... Avant d'amorcer la remontée, petite pause collation, et tout doucement nous suivons les longueurs de cordes qui nous conduisent jusqu'à la sortie, en continuant à faire des pauses régulière... Un coup de flotte, un mars et çà repart;-)

La sortie n'est plus très loin, les kits commencent à peser, la température monte dans la combi, la respiration s'accélère, faut maintenir le cap! Bertrand rejoint la terre ferme, et annonce "Bon t'a 30 minutes pour sortir, et pour qu'on remballe... après on prend la flotte!" "Oh ça va, on est large..." Je sors, on retourne à la voiture, on tombe les déguisements, une petite bière et hop! nous reprenons la route du retour.

Sortie de Mazan: Bonjour, Gendarmerie, soufflez là-dedans! // oui biensur, pfffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff // stop... 0,05 il n'y a pas de problème, vous avez bû un verre de vin // non, c'était une bière! // bon là vous êtes 5 fois en dessous le seuil légal // oh, j'aurais pu boire 5 bières de plus! lol // (le Gendarme sourit) vous pouvez-y aller, bonsoir // merci bonne soirée à vous aussi, et bon courage //

Et voilà, une bonne sortie très formatrice et surtout très épuisante qui m'a permis d'atteindre un nouveau record de profondeur => - 100 mètres:)

Un grand merci à Bertrand (qui s'est baladé) tout en me guidant dans mes premiers pas d'apprentissage à l'équipement...

 

{gallery slider=boxplus.carousel}2011-09-03-aurel{/gallery}