Si je devais résumer cette sortie en quelques mots ce serait : petite sortie entre amis fort sympathique sans encombres, qui redonne la pêche et donne envie de partir en vacances, de faire de la spéléo, de dormir dans un gîte cocooning sur le causse ou ailleurs, et de bien manger et de bien boire !

Pour rentrer un peu dans les détails et ne pas vous laisser frustrés devant cet aperçu fort subjectif, voici le récit de la journée... Au départ cette sortie était prévue avec Laurent et Romain qui finalement se sont désistés. Restaient au bataillon Willy, Arnaud, Adrien, Bertrand et Rudy, notre initié de la journée. (et moi)

Nous avions donné rdv à st christol à Rudy à 10h, et sans plus tarder nous filons à Borel rejoindre Willy et Arnaud. Tiens, quand nous arrivons nous apercevons Willy, seul égaré au milieu de cette carrière de désolation, au sein de laquelle s'est creusé l'aven Borel, avec les caisses de matériel et une grande palette en bois... et sans voiture. Bizarre bizarre. Tout s'éclaircit quand il nous apprend que la voiture est repartie avec Arnaud, qui avait égaré une partie de son matériel. ;)

Bertrand après avoir aidé à l'équipement de Rudy, part à l'équipement, de la cavité cette fois-ci. Adrien prend le relai pour aider Rudy, pendant que Willy et Arnaud entament la descente aux enfers... Nous y allons tous les trois à notre tour, et tout se passe bien pour tout le monde.

P 20, P 5, P 10 et P 17 s'enchainent à vive allure, et les étroitures se suivent également les unes aux autres (un peu moins à vive allure ;) pour arriver au bas de la cavité. Petit encas rapidos (nous avions choisit de manger à la sortie) et nous entamons la remontée.

Je passe devant avec Adrien (priorité aux filles qui ont toujours envie de faire pipi et qui ne veulent pas se déshabiller sous terre ;) ) une fois à l'air libre, Adrien redescend pour accompagner Rudy à la montée, qui s'en est très bien sorti même si les 5 derniers mètres sont toujours les plus durs !

Bertrand et Arnaud suivent et enfin Willy qui était préposé au déséquipement.

Petit debriefing avant que Rudy nous quitte, et ensuite casse-dalle au soleil, bière, excellent pâté au sanglier confectionné par Arnaud.

J'ai trouvé cette sortie très agréable, avec une très bonne ambiance et un aller retour souterrain parfait. On espère que Rudy s'est régalé et qu'il se joindra à nous pour de prochaines sorties.

Pour les détails techniques veuillez vous référer à d'autres personnes plus gaillardes que moi dans ce domaine (Adrien, Bertrand...) Je préfère m'attarder aux anecdotes et autres "à côtés" je trouve ça plus plaisant.

PS : je ne suis pas la petite fille de BB, mais juste un peu fleur bleue, aussi permettez moi de dédier cette sortie à ce pauvre chevreuil que nous avons vu errant à l'agonie au bord des grillages de la base militaire, certainement touché par une voiture ou des chasseurs, paix à son âme !

 

{gallery slider=boxplus.carousel}2011-01-23-borel{/gallery}