Participants : SSAC : Laurent, Max, Philippe, Rémy, Bastien, Yannick / GSBM : Patrick / ASM : Olivier et moi.

Avec un ex camion de la gendarmerie pour refuge le soir, c'est mieux que la tente sous la pluie (merci Michel). En plus sur la route, les gens ne te doublent pas, ils ont peur les rigolos. On arrive là haut, sur le Méjean que l'on aime, retrouver Laurent et le reste du SSAC qui nous a généreusement invité. Joli camp de base en arrivant. Patrick arrivait le lendemain matin.

Pour ce qui est de sous terre, ce fut moins évident. Patrick avait mal au pouce depuis plusieurs semaines, moi une tendinite depuis 4 jours, ce qui ne nous aida pas dans la progression. Plusieurs équipes de 2 ce sont suivies à environ 2 heures d'intervalles : Bastien et Yannick en premier, qui finir d'équiper de -300 au collecteur, Philippe et Rémy pour la visite du collecteur et une part du déséquipement et Patrick, Olivier, Laurent et moi pour une balade de convalescents. Nous aurions aimé d'une part aller au fond, d'autre part participer au déséquipement, mais ma tendinite au bras gauche en a voulu autrement. Ainsi on a stoppé vers -250.

Pour ce qui est du trou, ben on a pas bien compris pourquoi il avait une si grande réputation? Il est vrai que il y a des passages bien merdiques, mais ils ont été élargis depuis le dernier secours. Il y a quelques beaux puits également, mais en comparaison à Autran ou au Souffleur c'est très moyen. Et ce faire chier pour ce qu'il y a à voir, bref pas bien convaincus nous étions. Cela reste un avis personnel, que l'on partageait tout de même entre tous les spéléos présents à cette sortie. Malgré tout on a bien pu discuter et se taper quelques bonnes tranches de rigolade avec nos copains du Tarn et Garonne que l'on a invité à notre tour. Ils ont fini de déséquiper vers 23h00. Bon repas ensuite. Bonne caillante aussi (3°c). Rentrée ce matin avec passage dans une charcuterie du causse (au Mativet), histoire de maigrir un peu.

Tpst : 5h