Participants : Maurice Rouard, Guy Maurel, Gérard Périn, Roland Jouhet, Gérard Gaubert.

C'est fou ce que le paysage change sans la neige, on arrive en voiture presque jusqu'au trou.

Surprise! Surprise! On s'est fait piratés, un gros tas de déblais, une chèvre démontée dans le trou, le trou s'est creusé tout seul, génial!

Traces de forage en 20 mm (donc grosse perfo et groupe électrogène), approfondissement de la cavité jusqu'à une petite bulle, nos amis anonymes ont mis le paquet.

Supputations sur « l'enf...... » qui a vendu la mèche.

Un peu refroidis par ses amères constatations on creuse un petit peu, c'est pratique il y a des gamattes en place. Par acquis de conscience on ouvre le deuxième petit trou situé à 10m du premier

Diaclase étroite et calcitée se dirigeant vers la bulle.

On arrête vers 16h, et on laisse un mot sous enveloppe plastique avec nos coordonnées à l'attention de nos collaborateurs inconnus.

 

Historique :

Découverte de l'aven des neiges ( ou aven du vallon de Bizot) le samedi 23 janvier 2010 par Maurice Rouard, Adrien et Gérard Gaubert, au cours d'une prospection épique dans la neige.

Attaque de la désob, toujours dans la neige, le samedi 6 février 2010. Participants : Adrien et Gérard Gaubert, André Languille, Guy Maurel, Gérard Périn et Maurice Rouard. Arrêt au bout d'un mètre, conditions un peu trop difficiles pour creuser efficacement.

Le lendemain Gérard Périn passe voir le cadastre et dans la foulée contacte le propriétaire du terrain. Ce dernier nous donne l'autorisation d'engager des travaux et propose même sa pèle mécanique pour nous avancer...

On décide de revenir lorsque la neige sera fondue.

Sortie du 17 avril, voir plus haut.

Les photos de l'historique sont visibles sur le site à « galerie photo ».

On espère que nos amis fantômes prendront contact pour une collaboration éventuelle et plus si affinités.