En hommage à Patrick Edlinger disparu récemment :