1. TOPONYMIE

    A proximité de l'aven de Valescure.

2. SITUATION - ACCES

Saumane-de-Vaucluse.

Carte : Carpentras 3141 Ouest
    X = 825,06    Y = 186,43    Z = 500 m

    Emprunter le même chemin que pour aller à l'aven de Valescure, mais lorsqu'on est dans le vallon, au lieu de gravir le pierrier, il faut continuer le fond du thalweg jusqu'au moment où il se redresse brusquement, au pied d'un gros rocher. Prendre alors sur la gauche une petite vire (altitude 440 m) qui part direction sud-ouest et mène dans un vallon montant direction nord. Traverser celui-ci direction nord-ouest en montant vers une barre rocheuse jusqu'à  l'éperon de gauche (le trou est alors visible dans la paroi en face). L'accès à la cavité se fait par la vire passant au sommet de l'éperon et accessible par le coté gauche de ce dernier. L'entrée s'ouvre en paroi, 4 m au-dessus de la vire.
    N. B. : Les spéléologues désireux de visiter cette cavité éviteront la période de mars et avril afin de ne pas déranger un couple de vautours percnoptères qui niche dans le secteur.

3. DESCRIPTION

Dénivelé : + 4 m.

Développement : 20 m.

Orifice : 1,2 m par 1,4 m.

    A quelques mètres de l'entrée on arrive dans une petite salle en cloche. Un ressaut de 2,4 m et une chatière amènent à un boyau remontant, de type conduite forcée de 0,4 m à 0,9 m de hauteur, au sol argileux et calcifié avec arrêt sur colmatage.

4. GEOLOGIE - FAUNE

    Cette cavité s'ouvre dans le Barémien à calcaires fins.
    Les ossements trouvés sont essentiellement constitués d'os de lapin, chat sauvage et renard.

6. HISTORIQUE DES EXPLORATIONS

    La cavité fut découverte le 2 décembre 1984 par R. FRADIN, de la Société spéléologique de Fontaine-de-Vaucluse. La chatière après le ressaut n'ayant  pu être franchie ce jour là, R. FRADIN, R. BUNIAK et A. RODA, de ce même club, en forcèrent le passage le 13 janvier 1985 et désobstruèrent le conduit jusqu'à son terminus actuel.

7. BIBLIOGRAPHIE

    - Inédit.
 
Rédacteur : RF.