1. TOPONYMIE

    - Situés sur la zone supposée de l'aven de Pierascas n° 1. Ancienne appellation : "Pied Rascas".
    - Les deux avens sont à 10 m l'un de l'autre.

2. SITUATION - ACCES

Lioux. Vaucluse.

Carte : Saint-Saturnin-d'Apt 3141 Est
    X = 841,64    Y = 193,11    Z = 718 m

    De Saint-Saturnin-d'Apt en direction de Saint-Jean-de-Sault (N542), 1,2 km après le château de Javon, prendre le chemin à droite menant à Sus Rousset. Après 150 m, bifurquer sur la droite en suivant le fond du vallon. Au bout de 700 m, le chemin carrossable vire brutalement à gauche, remontant dans un vallon affluent en direction de la ferme des Plaines d'Imbert. Dans le virage, un sentier en partie envahi par la végétation, part sur la droite. Le suivre sur 700 m, puis emprunter une sente rive droite au niveau d'un vallon affluent nettement marqué. Remonter le vallon sur 250 m environ. Pierascas n° 4 se trouve sur la gauche à 20 m du chemin et Pierascas n° 3 s'ouvre 10 m plus loin. On notera la présence d'une grosse et unique doline (8 m de diamètre) à 50 m à l'ouest de ces deux avens.
 
3. DESCRIPTION

Pierascas n° 3 :
    Dénivelé : -6 m.
    L'entrée de 0,6 m de diamètre donne sur une petite salle (4 m par 3 m). Elle est suivie d'une courte galerie entrecoupée d'étroitures et légèrement descendante, se terminant sur une obstruction de blocs calcifiés.

Pierascas n° 4 :
    Dénivelé : -8 m (?).
    L'entrée de 0,15 m par 0,5 m donne sur un puits vertical de même section. Les cinq premiers mètres du conduit sont visibles, mais les pierres lancées dans l'aven roulent au-delà.
 
4. HYDROLOGIE - CLIMATOLOGIE

Pierascas n° 3 :
    Un  courant d'air intermittent fut relevé par I. OBSTANCIAS lors de la découverte de l'aven.

Pierascas n° 4 :
    Courant d'air de même sens que celui de Pierascas n° 3.

5. GEOLOGIE

Pierascas n° 3 :
    La présence de coupoles au plafond de la galerie indique un creusement en régime noyé. L'ouverture de l'aven n'est que le recoupement d'une de ces coupoles par le sol en surface suite à l'érosion extérieure. On observe également de nombreux décollements des parois dues à un phénomène de décompression.

Pierascas n° 4 :
    Simple diaclase élargie par les eaux, c'est sans doute une perte du petit vallon attenant.

6. HISTORIQUE DES EXPLORATIONS

    L'entrée de 8 cm de diamètre de Pierascas n° 3 est découverte le 16 octobre 1993, par I. OBSTANCIAS, au cours d'une prospection pour retrouver l'aven de Pierascas de J. VIAL (cf. aven de Pierascas n° 1). La cavité est désobstruée et explorée par le Groupe spéléo Bagnols-Marcoule le 17 octobre 93. Le même jour, B. LE FALHER, suivant la fracturation en surface, découvre l'entrée  (20 cm par 10 cm) de Pierascas n° 4.
 
7. BIBLIOGRAPHIE

    - Inédits.

  Rédacteur : BLF.